Youpi Swing

FacebookTwitter

Lindy-Hop

Cette page est une traduction de la page Lindy Hop History

Histoire du Lindy Hop

Frankie Manning and Ann Johnson (1941)

Introduction

Le Lindy Hop (aussi appelé Lindy) est une danse en couple aparue dans les années 1920 à 1930 à New York dans le quartier de Harlem. C'est une danse en 6 et 8 temps qui a emprunté de nombreux jeux de jambes du Charleston et des Claquettes.

 

La danse peut être sauvage et spontanée, avec des mouvements frénétiques du corps, ou elle peut être fraiche et sophistiquée.  Le plus important est qu'elle soit dansée avec votre partenaire, avec la musique, et que vous l'appréciez!

 

Le Lindy Hop est considéré un phénomène culturel qui a brisé la frontière entre les races à une époque où la ségrégation était considérée comme normale.  Les danseurs modernes, intéressés à l'histoire culturelle recherchent ensemble les racines du Lindy au travers des contes et des films des danseurs originaux, maintenant agés de 70 à 80 ans. Bien que l'histoire du Lindy soit embrouillée, il est certain qu'il est né du mélanger des rythmes africains et des mouvements structurés des danses européennes.

 

Le Lindy Hop est réapparu dans le milieu des années 1980 quand Frankie Manning, une légende du swing, un chorégraphe et un interprète influent du Swing, a été redécouverte.  Maintenant, le monde entier redécouvre le plaisir des pistes de danse avec le Lindy Hop, le Swing et leurs variations.

Les précurseurs du Lindy Hop

Regarder les origines du Lindy Hop est une passionnante étude de l'histoire américaine et du changement radical de culture qui c'est produit suite au retour des GI's américain à la fin de la seconde guerre mondiale.

 

Les influences des danses tel que le Charleston et les Claquettes sont toujours présentes dans le Lindy d'aujourd'hui et la danse est également issue des débuts du Foxtrot.  Des souvenirs des anciens danceurs tels que "Cakewalk", "Texas Tommy", "Black bottom" et les danses "animales" populaires telles que le "Turkey Trot" et le "Buzzard Lope" sont toujours présentes.  Ce qui est intéressant, c'est que cela provient de la danse sociale de la culture africaine, et certains, comme le "Cakewalk" ont été créés quand les noirs ont imités et ont raillés la structure formelle des danses des blancs, qu'ils employaient alors dans leurs chorégaphies.  Ironiquement, les spectateurs blancs copieraient alors les amuseurs, et une danse sociale a jeté un pont entre ces deux éthnies.

 

Heureusement, les deux cultures ont trouvé une terre commune, appelée le "Savoy Ballroom" à New York.  C'est ici que Lindy a pris racine et où est né le "style Savoy" qui devait influencer ce petit monde.

The Savoy Ballroom
Shorty 'George' Snowden

The Savoy Ballroom

Dans la ville de NewYork, les salles de bal dominaient Harlem, mais une : "The Savoy" est devenir le sanctuaire du swing.  Le "Savoy" était énorme, prenant la totalité du bloc de la 141ème rue à l'avenue Lenox. C'est là que le Lindy s'est épanoui, en partie parce que c'était l'une des rares salles de bal où les blancs et les noirs pouvaient danser, être inspiré et des partager leurs mouvements.

 

Le vestaire pouvait contenir jusqu'à 5.000 spectateurs, et c'eétait nécessaire, avec 70.000 spectateurs par an dansant à l'"maison des pieds joyeux".  Le plancher était remplacé tous les 3 ans et à fin par être connu sous le nom de "The Track" (la piste) à cause à sa forme ovale.  Les scènes à chaque extrémité de la piste permattaient à deux groupes de nusiciens de jouer toutes les nuits, tous les jours de la semaine.

 

Le jazz était à son apogée, puisqu'une nuit de danse était bon marché, et la musique enregistrée n'était pas encore aisément accessible.  Les noms tels que "Cab Calloway", "Duc Ellington" et "Count Basie" ont fait l'histoire de musique dans la bataille des groupe de Jazz.  Les joueurs alimentaient l'improvisation du danseur tout autant que les danseurs alimentaient la musique.  L'atmosphère de la salle de bal était électrique et les mailleurs danseurs se réunissaient dans le "Kats Corner" et passaient tout à tour pour faire des démonstrations et jouer avec la musique. Des jeux concours hebdomadaires favorisait la rivalité amicale entre les troupes de danse et les danseurs étaient inspirés à créer de nouveaux et de plus passionnants mouvements pour faire s'exclamer la foule et ainsi optenir la victoire. Le public était stupéfié d'apercevoir les premiers mouvements aériens créés par Frankie Manning et son associé Freda Washington pour ces concours.

 

Les Marathons de danse étaient également populaire, et c'est pendant l'un de ces derniers que le Lindy a apparemment obtenu son nom.  En 1927, Charles Lindbergh éffectuait l'audacieux premier vol solo de NewYork vers Paris, et les gens ont été captive par son saut ("Hop") par dessus  l'Océan atlantique.  Un grand danseur du nom de George "Shorty" Snowden était à la fin d'un long marathon quand un journaliste lui a demandé comment cette folle danse était appelée. L'inspiration du moment lui fit rapidement réponse que c'était le "Lindy Hop" et le nom est resté.

 

L'atmosphère du "Savoy" a créé une situation favorable pour que les danseurs se perfectionnent  et pour quelque chose de spectaculaire vient du "Savoy"...

Les Lindy Hoppers de Whitey

Whiteys Lindy Hoppers

C'était spectaculaire que de voir le "Lindy hoppers de Whitey".  Herbert White ou "Whitey", un des principaux meneurs du Savoy", était habile à réunir les meilleurs danseurs du Savoy. Il a organiser des démonstrations et des concours partout le pays, et son groupe à participer à de nombreux films, tels que "A day at the Races" and "Hellzapoppin".

 

Le Lindy c'est alors propagé à travers le pays, et il a inspiré et a influencé d'autres styles de danse.  Et c'est cette longue durée de vie qui stupéfie et inspire toujours les danseurs d'aujourd'hui.

Le grand-père du Swing

Le "Lindy Hop" fait référence à cette danse particulière et le Swing était la musique qu'ils danseraient.  Le terme "Swing" est maintenant employé pour inclure beaucoup de style de danse:  Lindy Hop, Jitterbug, Balboa, Shag, East et West coast swing, Boogie Woogie, et a également inspiré le Jive, le Rock'n'Roll, Ceroc, Le-Roc avec des différences régionales dans chaque famille de danse.

 

Beaucoup peuvent dire que le Lindy Hop était le granddaddy toutes ces danses, mais cela ne veut pas dire que personne ne dansait d'autres forme de Swing avant que Lindy se soit propagé dans le pays.  Les gens créaient déjà des danses avec leurs groupes locaux.  Les variations de la musique et des conditions dans lesquelles ils dansaient modifiaient la danse dans chaque région.  Les démonstrations qui sont sorties de la salle de bal du "Savoy", ont cepandant permis de répendre le style lorsque les gens les ont vues en stages. Les mouvements ont alors été réinventer et devenaient quelque chose de nouveau, et les danses se mélangeraient pour s'adapter à la nouvelle mode.

The Jitterbug

Le Jitterbug est le résultat d'un mélange de ce type, il est si proche du Lindy Hop qu'on l'on pourrait les confondres. Le Jitterbug cependant, fait référence à un style différent, et ressemble à la façon dont les jeunes blancs ont dansé le Lindy Hop - comme s'ils avaient bu une boisson illégale appelée "jitter huice ("jus de frousse").  De nos jours, le terme Jitterbug peut être employé pour signifier différentes danses dans différents endroits, mais Le Lindy Hop se rapporte toujours au style Savoy de la danse.

Le Style Hollywood

Dean Collins and Martha Raye from the movie Hellzapoppin (1941)

Dean Collins a inspiré ce que nous connaissons maintenant comme style "Hollywood" et "Smooth" du Lindy. Dean avait appris le Lindy à New York au début des années 30 avant de se déplacer à Los Angeles en prenant le style "Savoy" du Lindy avec lui.

 

Arrivé à LA, Dean a lissé la danse et a mis son propre accent dessus. Cela l'a conduit vers la chorégraphie et il réalisa de nombreux  films tel que "Lets make Music", "Chool Song" et "Buck privates".  Dean a également cassé la danse en composants enseignables, Arthur Murray étant un de ses étudiants.

 

Plus récement dans l'histoire du Swing, Sylvia Sykes et Jonathan Bixby ont redécouvert Dean Collins, et ont perfectionné l'art du "Smooth Style" directement de son créateur.  La renaissance du Swing a également incité Erik et Sylvia Robison à inventer le terme de "Hollywood Style", pour faire référence au style de danse vu dans les films de l'èpoque, y compris ceux mettant en scène Dean Collins.

La renaissance du nouveau Swing

Le Lindy Hop d'origine est mort lorsque la musique se transforma en Be-Bop et Rock'n'Roll.  Une taxe sur les spectacles a rendu les orchestres  chers au moment même où la musique enregistrée devenait accessible, les salles de danse sont devenus plus petites et plus serrées, et le style de danse a dû changer pour s'y adapter.

 

Dans les milieu des années 80 certains des membres originaux ont été redécouverts par de nouveaux danseurs inspirés par leurs films. Steven Mitchell et Erin Stevens ont redécouvert Frankie Manning.  Les Rhythm Hot Shots ont redécouvert Al Minns, et les Jiving Lindy Hoppers ont redécouvert Mama Lu Parks.

 

Depuis lors, Frankie Frankie est revenu sur la scène de danse, enseignant le Swing à nouveaux danseurs à travers le monde. Les danses retro sont réapparus avec les groupes de neo-swing et la mode des collection. Le Lindy a frappé les films encore une fois avec "Malcolm X", "Swing Kids", "A League of Their Own", "The Mask" et "Swingers".  La télévision a également favorisé les nouveaux danseurs de Lindy, avec des apparitions dans Ally McBeal et GAP Advert.

 

Le Lindy Hop est indiscutablement plus grand maintenant qu'il ne l'était à son apogée.  Les Lindy Hoppers de Whitey n'auraient jamais pensé que leur danse se serait éparpillée ainsi à travers le monde par l'intermédiaire d'Internet, des videos, des ateliers et des cours.  Aujourd'hui la connaissance se déplace rapidement, mais des choses restent toujours les même - la musique Swing inspire toujours la liberté d'improvisation, un modèle romantique demeure dans la culture de danse et, le plus important, les danseurs aiment toujours danser avec un partenaire.

Note au sujet de l'auteur:

Shona Smith, une Lindy Hoppeuse Anglaise, à contribué à l'écriture de cet article. Shona est originaire de Wellington en Nouvelle-Zélande où elle a créér le 'Studio Red' (studio rouge) spécialisé dans le Lindy Hop. Elle habite en Angleterre depuis 2002 et vit dans la partie ouest de Londres.

Tout a été mis en oeuvre pour assurer, autant que possible, l'exactitude historique des faits relatés dans cet article.  Si vous avez des commentaires au sujet de l'exactitude de n'importe quelle information relatée ici alors nous serions heureux d'avoir de vos nouvelles. Envoyez toutes les questions en premier lieu au WebMaster.

Shona Smith

 

Calendrier

CalendrierGoogle

 

Cours de danse

 

Flyer LU Entete

 

RDVErdre2017

 

saintjazz-logo-bleu

 

 

Nous y étions

 

Youpi Swing en images et vidéos

 

Carte des écoles

CarteYoupiSwing2

 

Youpi Swinging
on the Street

youpistreet

 

BalSwingCottonClubbyYoupiSwing

 

20140328 Swing ElectroSwing Recto

 

 

 

20140328 Swing ElectroSwing Recto

 

Euiropajazz